26 juin 1981

Depuis 1946, François Mitterrand rend hommage aux fusillés de Dun-les-Places, haut lieu de la résistance surnommé l'Oradour Nivernais.

Michel Charasse par Laurent Fabius


Hommage | par Laurent Fabius le 24 juillet 2020

Thématiques
Inauguration de la Mairie de Montmélian
par François Mitterrand, en présence de Pierre Joxe et Michel Charasse, le 6 septembre 1984 (DR/IFM).

Michel Charasse écrivait beaucoup, il écrivait vite et il écrivait bien. Des notes, des rapports remarquablement argumentés, des réactions d’humeur et, quoiqu’il fût très méfiant à l’égard des « nouvelles technologies », des mèls, de nombreux mèls. J’ai conservé quelques-uns de ces documents, répartis sur les quarante-cinq années d’amitié que nous avons traversées ensemble. L’un des derniers, alors qu’il avait déjà quitté le Conseil constitutionnel et souffrait énormément, portait sur certaines attaques, injustes, contre François Mitterrand. Comme je lui citais, sur mon téléphone portable, une phrase du poète allemand Schiller, qui trouve, semble-t-il, parfois à s’appliquer

« contre la bêtise, même les Dieux ne peuvent rien »

Il me répondit par le même canal :

« très belle citation, quoique les Dieux… ».

Et il concluait :

« le Conseil me manque, car ne rien faire d’autre que se soigner est déprimant. Je t’embrasse ».

Le courage et l’authenticité. Mon affection profonde à l’ami qui est parti.


IFM — 33 rue du Faubourg Saint-Antoine 75011 Paris — Tél. +33 1 44 54 53 93 — Fax. +33 1 44 54 53 99 — ifm@mitterrand.org — © 2005-2020 — Mentions légales