6 juin 1994

François Mitterrand, Bill Clinton et la Reine Elisabeth II sur la plage d'Omaha-Beach (50) lors de la commémoration du 50e anniversaire du débarquement en Normandie.

Journée d’hommage à François Mitterrand, mort le 8 janvier 1996


Commémoration | Annonce publiée le 8 janvier 2006

« Quand j’y retourne, j’y retrouve ma maison telle qu’elle était. Ce sont les mêmes pièces, les mêmes décors. Je crois qu’il existe peu d’endroits comme celui-ci, où les choses durent tandis que tout autour le monde se transforme si vite. »
François Mitterrand, Mémoire à deux voix, 1995.


Le 8 janvier 2006, à Jarnac, ville natale de François Mitterrand, là où l’ancien Président de la République est enterré, se sont réunies de nombreuses personnalités à l’occasion de la commémoration du dixième anniversaire de son décès.

La cérémonie au cimetière de Grands’Maisons

En train ou en voiture ; Jarnacquais, Parisiens ou provinciaux ; membres de la famille, amis ou anciens collaborateurs ; personnalités ou simples badauds ; fidèles ou curieux : la foule était nombreuse ce dimanche matin devant les grilles du cimetière de Grands’Maisons où l’ancien président fut inhumé le 11 janvier 1996, trois jours après sa mort. « J’ai grandi sous le ciel mouillé d’Aquitaine » affirmait François Mitterrand. Qu’aurait-il pensé de cette foule, qui patiemment, attendait de lui rendre hommage sous une pluie battante.

Peu après onze heures, chacun a pu se rendre devant le caveau familiale.

Au premier rang, se trouvait représenté le Président de la République - en la personne de Michel Blangy, son directeur de Cabinet -, le ministre de la Culture Renaud Donnedieu de Vabres - pour le gouvernement - et l’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin. [1]

Toutefois, la famille socialiste était la plus nombreuse, notamment représentée par d’anciens Premiers ministres (Edith Cresson, Laurent Fabius et Lionel Jospin) et par François Hollande, Premier secrétaire du Parti socialiste.

Mazarine Pingeot et Gilbert Mitterrand rendaient quant à eux hommage à leur père.

Au premier rang se trouvait enfin Jérôme Royer, le Maire de Jarnac, une représentante de la région Poitou-Charentes (présidée par Ségolène Royal) et du département ainsi qu’Hubert Védrine, Président de l’Institut, Mme Georgette Blanc, présidente de l’Espace culturel François Mitterrand de Jarnac et Pierre Bergé, président de l’association des Amis de l’IFM.

D’autres visages, ceux des proches ou compagnons de route de l’ancien Président, se distinguaient malgré la pluie, tels ceux de Bertrand Delanoë, maire de Paris, Michel Charasse, Roland Dumas, Henri Emmanuelli, Elisabeth Guigou, Pierre Joxe, Bernard Kouchner, Jack Lang, Louis Mermaz, Louis Mexandeau, Ginette et Jean Munier, André Rousselet ou Catherine Tasca. Bien d’autres. Jack Ralite, l’un des quatre ministres communistes du premier gouvernement Mauroy avait lui aussi fait le déplacement.

Dépôt de la gerbe de fleurs au nom de l'Institut François Mitterrand

Malgré l’étroitesse de l’allée et le nombre des présents, les jeunes pompiers volontaires de la ville ont ensuite déposé plusieurs gerbes de fleurs devant le caveau de pierres blanches de la famille Lorrain-Mitterrand où une simple plaque de marbre rappelle le nom et les dates de vie et de mort de l’ancien président

L’inauguration de la maison natale de François Mitterrand

Après ce temps de recueillement, les présents se sont rendus, à pieds, jusqu’à la maison natale de François Mitterrand, au 22 de la rue Abel Guy, pour assister à l’ouverture officielle de cette maison où était né l’ancien Président le 26 octobre 1916. Celle-ci vient en effet d’être rachetée par la Mairie de Jarnac avec le concours du département, de la région et de l’État.

Mazarine Pingeot et Gilbert Mitterrand dévoilent la plaque commémorative sur la maison natale À cette occasion, Mme Mazarine Pingeot et M. Gilbert Mitterrand ont dévoilé, ensemble, une plaque commémorative sur la façade de la maison.

À l’intérieur, les visiteurs ont pu découvrir une exposition d’objets ayant appartenu à la famille Mitterrand, plusieurs textes retraçant l’histoire de la famille et de la maison :
– Les grands-parents de François Mitterrand ;
– Les parents de François Mitterrand ;
– La maison natale de François Mitterrand construite à l’emplacement du dernier temple protestant autorisé avant la révocation de l’édit de Nantes ;
– La maison natale de François Mitterrand ;
– François Mitterrand et le pays de son enfance ;
– Jarnac au temps de la jeunesse de François Mitterrand ;
– Les grands parents de François Mitterrand ;
– Les parents de François Mitterrand ;
et des photos de François Mitterrand et de sa famille :
– François Mitterrand, ses frères soeurs et leurs cousins Sarrazin ;
– Elève des écoles primaires de Jarnac, interne au collège Saint Paul d’Angoulême ;
– La fin des études secondaires, étudiant à Paris au foyer du « 104 » ;
– François Mitterrand de retour au pays de son enfance ;
– François Mitterrand de retour dans la maison natale ;
– Les maisons du 22 et 24 rue Abel Guy ;
– François Mitterrand et sa soeur Colette dans la maison natale ;
– Arbre généalogique.

File d'attente à l'entrée de la maison natale de François Mitterrand
Une visite à l'intérieur de la maison natale

Le déjeuner

Puis, vers treize heures, chacun s’est rendu à la salle polyvalente de Jarnac pour un repas amical où le maire de Jarnac, Hubert Védrine, Président de l’Institut et Pierre Bergé ont pris la parole.

Discours de Jérôme Royer Discours de Pierre Bergé Discours d'Hubert Védrine

Le repas amical dans la salle polyvalente de Jarnac

Le soir à Solferino

François Hollande présente le film souvenir Dans le milieu de l’après midi, les convives parisiens ont regagné Paris en train pour assister, en début de soirée, à la diffusion d’un film inédit réalisé à partir des discours les plus importants de François Mitterrand, lors des deux septennats.

Dans la journée, le siège du Parti socialiste avait par ailleurs organisé une journée porte ouverte. Les visiteurs, après être entrés en passant sous un immense portrait de l’ancien Président, pouvaient, de salle en salle, entendre des enregistrements de discours, admirer près de 200 photos de François Mitterrand à l’époque où il était Premier secrétaire et redécouvrir son bureau, reconstitué pour l’occasion.

Portrait de François Mitterrand sur la façade du Parti Socialiste Bureau de François Mitterrand rue de Solférino

Quant aux Parisiens, ils ont pu suivre les itinéraires de marche de François Mitterrand dans la capitale grâce à une "promenade du souvenir" organisée par la Mairie de Paris.

À Lille, une quarantaine d’élus et de militants du PS et d’autres partis de gauche, dont le maire de la ville Martine Aubry et l’ex-Premier ministre Pierre Mauroy, ont déposé des gerbes de fleurs au pied d’une statue de François Mitterrand.

[1Alors qu’il était à Matignon, c’est lui qui fit attribuer la subvention gouvernementale à la ville de Jarnac pour le rachat de la maison natale de François Mitterrand.


IFM — 33 rue du Faubourg Saint-Antoine 75011 Paris — Tél. +33 1 44 54 53 93 — Fax. +33 1 44 54 53 99 — ifm@mitterrand.org — © 2005-2016 — Mentions légales