24 juin 1981

Le vice-président Bush expose au cours d’un entretien l’inquiétude des Etats-Unis concernant l’entrée des communistes au gouvernement.


Mitterrand et l’Allemagne : la véritable histoire


par Hubert Védrine,Jean-Louis Bianco

Une exposition à Château-Chinon


par François Martin

Le gouvernement de la gauche face aux difficultés économiques


par Vincent DUCHAUSSOY,Floriane GALEAZZI

10 mai 1981 : retours sur une victoire


par Hubert Védrine,Pierre Mauroy,Gérard Grunberg,Jérôme Jaffré,François Miquet-Marty

Réaction aux propos de Nicolas Sarkozy


Point de vue | par André Rousselet le 12 mars 2012

Thématiques

Lors de l’émission Des paroles et des actes diffusée mardi 6 mars dernier sur France 2, le Président de la République sortant a déclaré "Je suis ami avec Vincent Bolloré comme François Mitterrand était ami avec André Rousselet. Personne ne lui a reproché et François Mitterrand qu’est ce qu’il a fait, il a donné à André Rousselet Canal+. André Rousselet était propriétaire de la Compagnie de taxis dont François Mitterrand était par ailleurs l’avocat".

Avec son accord, l’institut François Mitterrand publie la réaction d’André Rousselet.

Dans son intervention du 6 mars dans le cadre de l’émission « Des Paroles et des Actes », Monsieur Nicolas Sarkozy, à l’occasion de l’évocation de sa relation avec Vincent Bolloré à déclaré : « Je suis ami avec Vincent Bolloré comme François Mitterrand était ami avec André Rousselet. Personne ne lui a reproché (sic) et François Mitterrand qu’est ce qu’il a fait, il a donné à André Rousselet CANAL +. André Rousselet était propriétaire de la Compagnie de taxis dont François Mitterrand était par ailleurs l’avocat. »

Ces propos dont l’approximation dans la bouche du candidat-Président nous est coutumière, méritent, tant ils sont éloignés de la vérité, d’être redressés. François Mitterrand n’a jamais été l’avocat des Taxis G7. Il n’a pas « donné » à André Rousselet CANAL +. C’est en arrivant à la présidence d’HAVAS à laquelle j’avais été nommé que j’ai trouvé un dossier concernant la création d’une chaîne cryptée. Sans doute dois-je battre macoulpe d’en avoir été à l’origine et d’en avoir assuré avec d’autres le succès ! J’ajoute pour être précis que j’ai été écarté sans indemnité de la Direction de CANAL + à l’instigation d’Edouard Balladur dont Nicolas Sarkozy était le Ministre de la Communication !

Rien n’autorise quiconque à travestir la vérité comme l’a fait délibérément Nicolas Sarkozy. Ai-je tort de la rétablir ?

André ROUSSELET


IFM — 33 rue du Faubourg Saint-Antoine 75011 Paris — Tél. +33 1 44 54 53 93 — Fax. +33 1 44 54 53 99 — ifm@mitterrand.org — © 2005-2016 — Mentions légales