15 septembre 1978

Bernard Pivot reçoit François Mitterrand sur le plateau d’Apostrophes, le 15 septembre 1978 à l’occasion de la parution de "L’Abeille et l’Architecte".

Décès de Stéphane Hessel


Par Christophe Rosé | Hommage | Annonce publiée le 27 février 2013


Stéphane Hessel, est décédé dans la nuit du 26 au 27 février, à l’âge de 95 ans.

Né en octobre 1917 à Berlin, il arrive en France en 1925 il est naturalisé français en 1937. Il est reçu à Normale Sup en 1939, année durant laquelle il est mobilisé, il est fait prisonnier et s’évade une première fois pour rejoindre Londres. De retour en France en 1944, il est arrêté par la Gestapo, et déporté en juillet à Buchenwald. Il échappe à la pendaison et s’évade en avril 1945.

En octobre, il se présente au concours du quai d’Orsay, reçu, il commence sa carrière de diplomate. Il rejoint le secrétariat général de l’ONU à Paris et participe, à la rédaction de la Charte des Droits de l’Homme.

En 1951 il entre au ministère des Affaires Etrangères, de 1954 à 1955, il est conseiller au cabinet de Pierre Mendès France, qu’il suit du Quai d’Orsay à Matignon.

Il est ensuite chargé de nombreuses missions diplomatiques. En 1977, il devient ambassadeur de France à l’ONU à Genève.

C’est 1981, que François Mitterrand (que Stéphane Hessel a connu comme ministre de l’Intérieur de Pierre Mendès France) l’élève à la dignité d’ambassadeur de France. Il devient délégué interministériel en charge de la coopération et l’aide au développement. En 1982, il est choisi pour être membre de la Haute Autorité de la communication Audiovisuelle (Présidée par Michèle Cotta), il y siègera jusqu’en 1985. En 1990, Michel Rocard l’appelle pour siéger au Haut Conseil à l’Intégration, ce jusqu’en 1993.

En 2010 il publie son manifeste Indignez-vous ! (vendu dans près de 100 pays à 4 millions d’exemplaires).

En 2012 il soutient François Hollande à l’élection présidentielle, cette même année il participe à la création du Collectif Roosevelt 2012 avec Pierre Larrouturou, avec qui il présente au Congrès de Toulouse du Parti socialiste la motion Oser plus vite plus loin dont il est le premier signataire.

En 2001, Stéphane Hessel était membre du Jury du Premier prix François Mitterrand, remis par l’Institut.

En 2004, l’Institut François Mitterrand l’interviewait sur son travail sur la question des nouvelles radios privées à la Haute Autorité de la communication audiovisuelle.

Cliquez ici pour lire l’interview de Stéphane Hessel


IFM — 33 rue du Faubourg Saint-Antoine 75011 Paris — Tél. +33 1 44 54 53 93 — Fax. +33 1 44 54 53 99 — ifm@mitterrand.org — © 2005-2016 — Mentions légales