4 décembre 1990

Colloque "Pour en finir avec les grands ensembles" à Bron dasn le cadre de "Banlieue 89".

Décès de Maurice Faure


Par Christophe Rosé | Hommage | Annonce publiée le 6 mars 2014

Prestation de serment de Maurice Faure, Jean Cabannes, Jacques Robert à la suite de leur nomination au Conseil constitutionnel, le 1er mars 1989. (DR/IFM)


Maurice Faure est décédé le 6 mars 2014 l’âge de 92 ans.

Intime de François Mitterrand il fut, dès 1981 et à deux reprises, un de ses ministres. Garde des Sceaux dans le tout premier gouvernement Mauroy, avant que Robert Badinter ne le remplace après les élections Législatives. Il fut également ministre de l’Equipement et du Logement de 1988 à 1989 dans les deux gouvernements de Michel Rocard. Ministère qu’il quittera pour entrer, nommé par François Mitterrand, au Conseil Constitutionnel, poste qu’il occupera jusqu’en 1998.

JPEG - 2.7 Mo
Maurice Faure, Robert Badinter et François Mitterrand
au Conseil Constitutionnel (DR/IFM)

Né en 1922, Maurice Faure fut élu député (d’abord radical-socialiste) de 1951 à 1983, puis Sénateur sous les étiquettes Radical-socialiste, FGDS et Radical de gauche. Il fut plusieurs fois Ministre sous la IVe République. Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères du gouvernement Guy Mollet en 1957 (François Mitterrand y était Ministre de la justice), c’est à ce titre qu’il cosigna le traité de Rome le 25 mars 1957. Il était jusqu’au 6 mars 2014, le dernier signataire vivant, il avait été en 2007 le président du comité d’honneur du 50e anniversaire du Traité de Rome. Il fut également et brièvement Ministre de l’Intérieur en 1958 avant l’arrivée du général de Gaulle. Après 1958 Tout comme François Mitterrand il n’occupa aucune fonction ministérielle jusqu’en 1981.

Il fut, à partir de 1965 et pendant 25 ans, maire de Cahors.


IFM — 33 rue du Faubourg Saint-Antoine 75011 Paris — Tél. +33 1 44 54 53 93 — Fax. +33 1 44 54 53 99 — ifm@mitterrand.org — © 2005-2016 — Mentions légales