9 mai 1991

François Mitterrand remet le prix Charlemagne au Président Vaclav Havel à Aix-la-Chapelle

Décès de Jean-Claude Colliard


Par Christophe Rosé | Hommage | Annonce publiée le 27 mars 2014


Jean-Claude Colliard, membre du Jury du Prix de l’Institut François Mitterrand et ancien directeur de cabinet de François Mitterrand à l’Elysée est décédé ce 27 mars à l’âge de 68 ans.

Constitutionnaliste, agrégé de sciences politiques et de droit public, il devient, à partir de 1968, assistant à la faculté de droit de Paris, puis à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Dès 1972 et jusqu’en 1981, il est maître de conférences à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris. Il enseigne également le droit à l’université de Nantes dont il sera le doyen.

Ancien membre de la Convention des Institutions Républicaines, il adhère au Parti socialiste dès 1971. Très actif auprès de François Mitterrand, notamment durant les présidentielles de 1974, il participe à la commission "Institutions et libertés" et devient membre du comité directeur en 1979. Lors de la campagne présidentielle de 1981, il fait partie de l’équipe de François Mitterrand. Au lendemain du 10 mai 1981, il intègre l’équipe de "l’antenne présidentielle" chargé de gérer la passation des pouvoirs. Il suit François Mitterrand à l’Elysée en occupant respectivement les fonctions de directeur adjoint puis de directeur de cabinet, ce jusqu’en 1988.

En 1988 il devient directeur de cabinet de Laurent Fabius, Président de l’Assemblée Nationale, qui le nomme au Conseil Constitutionnel en mars 1998 pour une durée de 9 ans. Il est, de 1992 à 1993, membre de la Commission Vedel de réflexion sur la réforme du mode de scrutin puis membre du Comité consultatif pour la révision de la Constitution.

En 1995, il est élu conseiller municipal de la Ciotat sur la liste d’Union de la Gauche menée par Rosy Sanna. Il démissionne en février 1998 suite à sa nomination au conseil Constitutionnel.

Il est élu président de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne de mars 2009 à mai 2012.

Jean-Claude Colliard était jusqu’à aujourd’hui Président de la Fondation Santé des Etudiants de France, président du PRES - Hautes Études-Sorbonne-Arts et Métiers(HESAM) et membre du jury du Prix 2014 de l’Institut François Mitterrand.

JPEG - 27.5 ko
Jean-Claude Colliard
le 8 avril 1993 lors de sa remise de la Légion d’Honneur par François Mitterrand. (DR/IFM)

Nous vous proposons de lire ou de relire ces deux articles de La Lettre de l’Institut François Mitterrand qui reprennent des passages d’entretiens avec Jean-Claude Colliard. Il revient, notamment, sur la victoire de François Mitterrand en mai 1981 sur la formation du cabinet.

– Qu’est-ce que le “mitterrandisme” ?
– Prendre le pouvoir : le joli mois de mai

JPEG - 335.9 ko
Dédicace de Jean-Claude Colliard à François Mitterrand
apposée sur son ouvrage "les républicains indépendants" en 1971. (DR./IFM)

Déclaration de François Hollande, Président de la République :

« J’apprends avec une grande tristesse le décès de Jean-Claude COLLIARD.

Directeur de cabinet de François MITTERRAND de 1981 à 1988, professeur de droit et spécialiste de politique comparée, il était un intellectuel pragmatique et fin.

Membre du Conseil constitutionnel de 1998 à 2007, puis président de l’université Panthéon-Sorbonne, il a consacré ses dernières années à la constitution de la communauté d’universités qu’il a présidée. Il a également milité et œuvré pour améliorer la santé des étudiants à travers la Fondation Santé des Étudiants de France.

La France perd un grand serviteur de l’Etat. »

Déclaration de Jean-Marc Ayrault, Premier Ministre :

« Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a appris avec tristesse le décès de Jean-Claude Colliard, un des grands constitutionnalistes français.
(...)
Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault tient à saluer avec émotion, respect et amitié cette grande figure universitaire qui a su mettre ses grandes compétences, notamment dans le domaine du droit constitutionnel, au service de la vie publique. »

Déclaration de Claude Bartolone, Président de l’Assemblée Nationale :

« J’apprends avec une grande tristesse le décès de Jean-Claude Colliard.

Amoureux de la démocratie et fidèle à ses engagements, ce grand universitaire n’avait pas hésité à mettre ainsi son énergie et son talent au service des plus prestigieuses institutions de notre République.

Ancien directeur du cabinet du Président de la République, François Mitterrand, ancien directeur du cabinet du Président de l’Assemblée nationale, ancien membre du Conseil constitutionnel, ce grand serviteur de l’Etat avait consacré les dernières années de sa vie à l’enseignement et au rayonnement de l’université française. »

Déclaration de Jean-Pierre Bel, Président du Sénat :

« Jean-Pierre Bel, Président du Sénat, souhaite rendre hommage à Jean-Claude Colliard, ancien membre du Conseil constitutionnel, disparu à l’âge de 68 ans.

Il tient à saluer la mémoire de cet intellectuel engagé, spécialiste des questions institutionnelles, qui est resté tout au long de sa vie un homme de conviction et d’action.

Jean-Pierre Bel adresse ses plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches. »

Déclaration d’Harlem Désir et d’Alexis Bachelay pour le Parti socialiste :

« C’est avec une profonde tristesse que nous apprenons le décès de Jean-Claude Colliard.
Juriste éminent, constitutionnaliste d’exception, Jean-Claude Colliard a dédié sa vie au droit et à l’université. Sa carrière académique le conduisit de la faculté de droit de Nantes, dont il fut le doyen, à l’Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne, où il enseigna et qu’il présida. Plus récemment, il dirigea le PRES Hautes études - Sorbonne - Arts et métiers.

Pour Jean-Claude Colliard, le droit était une construction des hommes, non une abstraction se déployant loin d’eux. Aussi conjugua-t-il théorie et pratique, pensée et action. Par la réflexion comparée sur les systèmes parlementaires, champ d’études où son excellence faisait référence. Par les fonctions au service de l’État et de l’intérêt général qu’il occupa auprès du Président François Mitterrand, dont il fut le directeur de cabinet, et de Laurent Fabius à la présidence de l’Assemblée nationale. Au Conseil constitutionnel dont il fut membre, son expertise et son expérience furent unanimement reconnues et appréciées.

Membre de la Convention des institutions républicaines, militant socialiste fidèle, membre du Comité directeur du Parti socialiste, Jean-Claude Colliard avait mis son grand talent et sa puissance de travail au service de la réflexion collective et, notamment, lors de la campagne présidentielle de 1974 et de 1981. Fidèle à Francois Mitterrand, à son action et à sa mémoire, il était membre du Prix de l’Institut François Mitterrand mis en place pour soutenir de jeunes chercheurs et leurs travaux.
Le Parti socialiste adresse à la famille et aux proches de Jean-Claude Colliard ses plus sincères condoléances. »

Déclaration d’Elisabeth Guigou, Présidente de la commission des Affaires Etrangères de l’Assemblée Nationale :

« Je viens d’apprendre avec émotion la disparition de Jean-Claude Colliard.
Eminent universitaire, professeur de droit constitutionnel, il dirigea entre 1981 et 1988 le cabinet de François Mitterrand à la Présidence de la République.
Je conserve un vif souvenir de ces années, et de nos échanges quasi quotidiens, pour servir au mieux notre pays au côté du Président François Mitterrand, qui lui portait considération et amitié.

Au Conseil Constitutionnel où il siégea après son départ de l’Elysée, à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne qu’il présida, il eut à cœur d’enrichir la théorie de son expérience politique.

Il s’était impliqué dans le projet de Campus Condorcet à Aubervilliers, notamment comme président de l’Etablissement public de coopération scientifique Pres héSam.
Je présente mes très sincères condoléances à sa famille et à ses proches. »


IFM — 33 rue du Faubourg Saint-Antoine 75011 Paris — Tél. +33 1 44 54 53 93 — Fax. +33 1 44 54 53 99 — ifm@mitterrand.org — © 2005-2016 — Mentions légales