15 septembre 1978

Bernard Pivot reçoit François Mitterrand sur le plateau d’Apostrophes, le 15 septembre 1978 à l’occasion de la parution de "L’Abeille et l’Architecte".
Les archives


Les livres de François Mitterrand


Dernières contributions

Eloge de François Mitterrand par Elisabeth Guigou


Elisabeth Guigou, François Mitterrand et Lech Walesa lors de la visite officielle du Président Polonais le 9 septembre 1991 à l’Elysée.(DR/IFM) (...)
Lire la suite

Le Pélérinage en Thuringe de François Mitterrand


François Mitterrand et Willy Brandt lors du voyage privé de François Mitterrand sur les traces de son évasion, le 7 mars 1981 en Thuringe à (...)
Lire la suite

Intervention de Jean-Pol Baras à l’Hôtel de Ville de Bruxelles


Hommage à François Mitterrand Salle gothique de l’Hôtel de ville de Bruxelles, le 18 janvier 2016. (DR C.Rosé/IFM) Il ne faut pas se fier aux (...)
Lire la suite

Toutes les contributions

Les Enfants de Mitterrand


De la gauche à Sarkozy, l’itinéraire de Georges-Marc Benamou

Publication


Maud Guillaumin, janvier 2010 Editions Denoël 304 pages, 140 x 225 mm ISBN : 9782207260807 19,25 €, disponible au format numérique


À sa mort en 1996, François Mitterrand a laissé une génération orpheline. Sympathisants de SOS-Racisme, étudiants contestataires de 1986, lecteurs de Globe, tous l’avaient porté lors de sa réélection en 1988 avant de s’en détacher au crépuscule du second septennat.

À l’instar de Julien Dray, Harlem Désir ou Isabelle Thomas, ces jeunes gens à qui l’avenir semblait promis se sont retrouvés pris en tenaille entre une gauche cadenassée par ses apparatchiks et une droite honnie. Il aura fallu l’élection d’un Nicolas Sarkozy fasciné par les années Mitterrand pour leur ouvrir les portes du pouvoir. Si beaucoup ont été approchés, seuls quelques-uns ont franchi le pas, reniant les idéaux de leur jeunesse.

Parmi eux Fadela Amara et, surtout, Georges-Marc Benamou, figure emblématique de ces « enfants de Mitterrand ». Porte-voix de sa génération lorsqu’il dirigeait le magazine Globe entre 1985 et 1994, ultime confident du président socialiste, conseiller de Nicolas Sarkozy, son itinéraire illustre le destin de la génération Mitterrand.

Sachant flairer l’air du temps mieux que quiconque, ce personnage balzacien passe pour un intrigant sans foi ni loi. Si l’on retient surtout de lui les polémiques auxquelles son nom a été associé, l’enquête incisive de Maud Guillaumin montre qu’il est le fils de son époque, celle des coups médiatiques où le culot finit toujours par payer.

En filigrane, l’histoire de Georges-Marc Benamou raconte aussi les années 80 et 90. Entre le portrait en clair-obscur et la fresque collective, Les Enfants de Mitterrand revient sur un moment déterminant pour la gauche et jette un éclairage inédit sur la situation politique actuelle.

Maud Guillaumin a également réalisé un documentaire "C’était la Génération Mitterrand" (2011) sélectionné au FIPA (Festival International des Programmes Audiovisuels), un extrait de 15mn est visionnable en cliquant ici.

Maud Guillaumin est journaliste politique.


Le prix Master de l’Institut François Mitterrand

Pour la 9e fois et comme chaque année, l’Institut François Mitterrand lance son appel à concourir pour son prix Master.

En savoir plus


Association des Amis de l’Institut François Mitterrand

Adhérer à l’Association des amis de l’Institut François Mitterrand.

Adhésion à l’AAIFM



Contactez-nous

IFM — 33 rue du Faubourg Saint-Antoine 75011 Paris — Tél. +33 1 44 54 53 93 — Fax. +33 1 44 54 53 99 — ifm@mitterrand.org — © 2005-2016 — Mentions légales