11 avril 1991

François Mitterrand visite l’École supérieure de Guerre à l'occasion du forum intitulé "Quelle sécurité en Europe à l’aube du XXIe siècle ?"

L’histoire d’un cliché...


Par Pierre Chevillot | Hommage | Annonce publiée le 19 septembre 2011

A l’occasion des trente ans du 10 mai, de nombeux anonymes ont tenu à nous faire partager leurs souvenirs. Pierre Chevillot, âgé de 27 ans lors de la victoire de la gauche, a capté avec son appareil photographique bien plus qu’un moment de vie : une page d’Histoire...un fameux 21 mai 1981.



« En 1981, j’avais 27 ans. Jeune postier fraîchement nommé à Paris depuis 1977, je travaillais la nuit au centre de tri postal de Paris Saint-Lazare.

En Mai 1981, j’ai baigné dans l’atmosphère fiévreuse de la veille des élections présidentielles et dans le déferlement de liesse populaire spontanée qui a suivi l’élection de François Mitterrand. J’ai gardé de ces jours là un sentiment de joie que rien (ni personne) n’a estompé et ce moment restera une fenêtre ouverte sur le possible pour l’homme de gauche que je suis encore.

La photo elle-même a été prise le 21 mai 1981 juste après la passation de pouvoirs entre Valéry Giscard D’Estaing et François Mitterrand alors que, sortant de l’Élysée, le cortège présidentiel allait remonter l’avenue des Champs Elysées. J’étais "en planque" depuis plusieurs heures, tel un paparazzi, accroché à un lampadaire.

Enfin la voiture présidentielle est passée, très vite. J’ai pris, fébrile, une dizaine de photos mais celle-ci est meilleure que les autres. Le Président me voit, il me sourit, ce sera la seule fois, puis il s’éloigne vers l’arc de triomphe sous les vivats d’une foule innombrable... »


IFM — 33 rue du Faubourg Saint-Antoine 75011 Paris — Tél. +33 1 44 54 53 93 — Fax. +33 1 44 54 53 99 — ifm@mitterrand.org — © 2005-2016 — Mentions légales