9 mai 1991

François Mitterrand remet le prix Charlemagne au Président Vaclav Havel à Aix-la-Chapelle

Chronologie de la réunification allemande


Chronologie | le 17 octobre 2005

Principales dates de la réunification allemande :

– 1985-1988 - Mikhaïl Gorbatchev est au pouvoir en Union soviétique : avec la mise en oeuvre de la Perestroïka et de la Glasnost, le régime soviétique entame une phase de libéralisation qui gagne les « démocraties populaires » d’Europe de l’Est.
– 1988 - Dans ces pays, ce mouvement s’accélère sous la pression des populations. Les régimes communistes, pris de court, hésitent entre répression et accompagnement. Le Kremlin limite ses interventions.
– 13 juin 1989 - Mikhaïl Gorbatchev effectue sa première visite officielle en RFA. Il déclare vouloir « contribuer à surmonter la division de l’Europe ».
– 14 juin 1989 - Voyage officiel de François Mitterrand en Pologne. Il annonce une aide économique importante au pays.
– Juillet 1989 - François Mitterrand, au cours de plusieurs interviews, estime « légitime » la volonté du peuple allemand de se retrouver.
– 19 août 1989 - Près de cinq cents Allemands de l’Est franchissent les frontières autrichiennes et hongroises pour gagner la RFA. Les autorités de RDA s’opposent à tout arrangement direct avec Bonn.
– 10 septembre 1989 - Les autorités hongroises décident d’autoriser les réfugiés est-allemands à gagner « le pays de leur choix ».
– 25 septembre 1989 - À Leipzig, RDA, huit mille personnes manifestent contre le pouvoir. Ces manifestations se répéteront ensuite chaque lundi. Le nombre des manifestants ne cesse d’augmenter.
– 8 octobre 1989 - Visite de Gorbatchev à Berlin- Est ; il déclare : « La vie sanctionne ceux qui arrivent trop tard », et encourage les manifestants en faveur des réformes.
– 18 octobre 1989 - En RDA, Erich Honecker est remplacé au secrétariat général du SED par Egon Krenz. Le 30 octobre, les manifestants de Leipzig accueillent ce changement au cri de « la démocratie maintenant ».
– 25 octobre 1989 - Discours de François Mitterrand au Parlement européen : « Au nom de quoi accuserait-on le peuple allemand de désirer se retrouver, dès lors qu’il s’agit strictement d’un appel qui monte vers nous tous, qui vient de l’Est et qui en appelle aux valeurs qui sont les nôtres ? »
– 3-4 novembre 1989 - 54e sommet franco-allemand, à Bonn. François Mitterrand : « Je n’ai pas peur de la réunification... L’histoire est là. Je la prends comme elle est. »
– 8 novembre 1989 - Egon Krenz laisse la place au communiste réformateur Hans Modrow.
– 9 novembre 1989 - Dans la nuit, des manifestants franchissent le mur les séparant de Berlin-Ouest. Le lendemain, la RDA annonce l’ouverture de la frontière interallemande. Des centaines de milliers d’Allemands gagnent l’Ouest. Le gouvernement annonce le lendemain la tenue d’élections « libres et secrètes ».
– 17 novembre 1989 - Hans Modrow présente son nouveau gouvernement. Dans la rue apparaissent les premiers slogans favorables à la réunification des deux Allemagne. Hans Modrow présente son idée de « Communauté contractuelle » avec la RFA.
– 28 novembre 1989 - Le chancelier Kohl, sans avoir consulté la classe politique ouest-allemande ni ses alliés, propose un plan en dix points pour la restauration de l’unité allemande.
– 3 décembre 1989 - Le Comité central et le bureau politique est-allemand démissionnent.
– 8-9 décembre 1989 - Conseil européen de Strasbourg. Dans les conclusions, les Douze acceptent le droit à « l’autodétermination [... du] Peuple allemand » et la perspective d’intégration européenne pour l’Allemagne orientale. Ils posent des conditions, notamment le respect des frontières issues de la dernière guerre.
– 22 décembre 1989 - Visite officielle de François Mitterrand en RDA qui déclare : « Pour ce qui est de l’unité allemande ou de toute forme structurelle que l’on peut imaginer depuis la proposition de monsieur Modrow, jusqu’aux propositions d’unité immédiate : que les Allemands se prononcent démocratiquement ! La France n’y fera pas obstacle. »
– 4 janvier 1990 - À Latche, recevant Helmut Kohl. François Mitterrand indique son sentiment : « Nous sommes pris dans des bourrasques heureuses. Nous ne sommes plus dans l’ordre tranquille, insupportable, des quarante dernières années ».
– 18 janvier 1990 - Visite officielle de François Mitterrand en Hongrie.
– 28 janvier 1990 - Accord en RDA pour la constitution d’un gouvernement comprenant des représentants de l’ensemble des partis. Les élections sont fixées au 18 mars.
– 6 février 1990 - Kohl propose une Union économique et monétaire avec la RDA.
– 10 février 1990 - Mikhaïl Gorbatchev annonce l’accord de l’URSS pour que la RFA et la RDA décident librement des modalités de réunification.
– 15 février 1990 - François Mitterrand reçoit Helmut Kohl à l’Élysée. Il l’entreprend vigoureusement au sujet de la frontière Oder- Neisse : « Ce n’est pas la seule frontière qui laisse de côté des Allemands. Je comprends, sentimentalement, ce que doivent ressentir les Allemands. Mais politiquement, c’est autre chose. [...]. Il faudra un acte international. »
– 6 mars 1990 - Le chancelier Kohl écrit au Président pour lui faire savoir qu’il compte soumettre au Bundestag une résolution invitant les deux Parlements allemands à faire une déclaration identique sur la frontière Oder-Neisse.
– 18 mars 1990 - En RDA, le parti chrétiendémocrate de Lothar de Maizière, soutenu par Helmut Kohl, remporte les premières élections libres.
– 19 avril 1990 - Rencontre entre François Mitterrand et George Bush à Key Largo.
– 25-26 avril 1990 - 55e consultations francoallemandes, à Paris.
– 27 avril 1990 - Conseil européen extraordinaire de Dublin ;
– 5 mai 1990 - Ouverture à Bonn de la conférence 2+4 (RDA, RFA + URSS, États-Unis, Grande- Bretagne, France) destinée à régler les aspects internationaux de la réunification.
– 25 mai 1990 - François Mitterrand à Moscou.
– 17 juin 1990 - Signature du traité germanopolonais de bon voisinage et coopération amicale.
– 18 juin 1990 - Le Président reçoit Lothar de Maizière, Premier ministre de RDA.
– 21 juin 1990 - Le Bundestag et la Volkshammer proclament, le même jour, le caractère définitif de la frontière avec la Pologne.
– 1er juillet 1990 - Union économique et monétaire entre la RDA et la RFA.
– 16 juillet 1990 - Helmut Kohl et Mikhaïl Gorbatchev se rencontrent à Moscou. Ce dernier annonce que la future Allemagne déterminera librement à quelle alliance militaire elle appartiendra. Il lève ainsi le dernier obstacle à la réunification dans les négociations 2+4.
– 17 juillet 1990 - Troisième conférence 2+4 à Paris.
– 31 août 1990 - Signature à Berlin du traité d’unification entre la RFA et la RDA.
– 12 septembre 1990 - Signature des accords 2+4.
– 17-18 septembre 1990 - 55e sommet franco-allemand à Munich. François Mitterrand annonce à Helmut Kohl que les troupes françaises d’Allemagne quitteront le pays.
– 3 octobre 1990 - La République démocratique allemande cesse d’exister, ses territoires sont entièrement absorbés par la RFA.


IFM — 33 rue du Faubourg Saint-Antoine 75011 Paris — Tél. +33 1 44 54 53 93 — Fax. +33 1 44 54 53 99 — ifm@mitterrand.org — © 2005-2016 — Mentions légales