15 septembre 1978

Bernard Pivot reçoit François Mitterrand sur le plateau d’Apostrophes, le 15 septembre 1978 à l’occasion de la parution de "L’Abeille et l’Architecte".

10 mai 1981 — Trente ans


Colloque | Annonce publiée le 18 avril 2011


Au Sénat avec l’Institut, le vendredi 6 mai prochain

En partenariat avec la Fondation Jean Jaurès et Public Sénat, l’Institut François Mitterrand organise, le 6 mai prochain, une journée de débats à l’occasion du trentième anniversaire de la victoire de la gauche en 1981.

PDF - 201 ko
6 mai 2011 — Programme du colloque

Analystes, journalistes et grands témoins se retrouveront autour de trois tables dont les thèmes porteront sur :
- mai 1981 : forces et projets politiques ;
- la campagne présidentielle : une force tranquille  ?
- de la victoire au changement.

La journée fera l’objet d’un enregistrement audiovisuel intégral, et sera retransmise en direct puis en différé par Public Sénat.

> Attention : Inscriptions closes !
> Retransmission en direct sur Public Sénat

L’inscription pour ce colloque était obligatoire auprès de l’IFM. Vous pouvez télécharger le programme.

L’Institut François Mitterrand coopère également sur de nombreux événements autour du 10 mai.

Aux Bouffes du Nord

Le 10 mai 2011, l’Association des Amis de l’institut François Mitterrand célèbre pour sa part la victoire de la gauche en organisant une journée de rencontres dans la perspective de la prochaine échéance présidentielle. Celle-ci se déroulera en partenariat avec Libération, au théatre des Bouffes du Nord. Le soir, un concert devrait avoir lieu place de la Bastille à Paris co-produit par les Inrocks.

Partout en France et sur Internet

Par ailleurs, nous avons été avertis de plusieurs autres initiatives. Le Centre d’histoire de Sciences Po organise un colloque universitaire sur « le sens du 10 mai », le 10 mai. Paul Quilès réunit son club Gauche avenir, pour un dîner le 3 mai. À Lille, le comité François Mitterrand et Science-Po Lille organisent une table ronde. À Château-Chinon devrait se tenir une cérémonie commémorative suivie d’un repas républicain, le 14 mai.

D’autres organisateurs nous ont aussi contactés directement : le Conseil général du Puy-de-Dôme, la fédération catalane du Parti socialiste, celles de Dordogne et des Côtes d’Armor, les sections socialistes de Taverny et Bessancourt, de Maubeuge, de Lens, du 11e arrondissement de Paris, la mairie d’Evreux, celle de Pau, etc.
L’Institut offre son aide, par le biais du Parti socialiste, et contribue notamment à la mise à jour du site listant ces initiatives : mon10mai.org. Par ailleurs, nous actualiserons cette page chaque jour. N’hésitez pas à nous tenir informés.

Une exposition

Pour toutes ces manifestations, et pour tous ceux qui souhaiteraient en organiser une, l’Institut a réalisé, en partenariat avec la Fondation Jean-Jaurès, une exposition permettant d’accompagner cette célébration. Composée d’une douzaine de panneaux, elle illustre à l’aide de nombreux documents iconographiques le parcours personnel et politique de François Mitterrand et avec lui celui du Parti socialiste.
Par ailleurs, une sélection de photographies, de discours et d’archives sonores complétera cette exposition dont le soin de l’impression sera laissé à chacune des collectivités, fédérations, sections et militants socialistes organisant une manifestation commémorative de cette victoire historique.
Vous pouvez obtenir ces documents en suivant ce lien.

De la lecture...

Il y aura aussi beaucoup à lire ! Tous les grands quotidiens - Libération, Le Monde, le Figaro, etc. - et plusieurs hebdomadaires préparent des numéros spéciaux ou hors-séries soit sur le 10 mai, soit sur François Mitterrand. De nombreux livres ont déjà été publiés ou vont l’être : Pierre Favier retracera les journées entre les 10 et 21 mai ; Michèle Cotta publie un Mitterrand, carnets de route dans laquelle elle reprend les pages de ses Carnets secrets qui lui étaient consacrées et auxquelles elle ajoute une longue préface inédite. À partir de ses souvenirs, Roland Dumas livre lui aussi ses secrets dans Coups et blessures. Robert Badinter revient sur son parcours comme ministre de la Justice dans Des épines et des roses. Jack Lang nous fait partager ses Fragments de vie partagée. Bruno Roger-Petit, l’auteur du blog François-Mitterrand-2007, publie un roman qui revisite la biographie d’un président Authentiquement français.

De leur côté, Paul Quilès et Béatrice Marre reviennent sur la campagne et la victoire du 10 mai dans On a repris la Bastille. Ce livre, publié par la Fondation Jean-Jaurès avec le concours de l’Institut François Mitterrand, détaille en particulier la journée et la soirée du 10 mai 1981. Mélange d’anecdotes et d’interrogations, il cherche aussi à répondre à cette question : pourquoi la gauche a gagné en mai 1981.

... et des images

Le trentième anniversaire intéresse aussi les télévisions. Serge Moati prépare ainsi un docu-fiction Changer la vie - il publie aussi un livre, 30 ans après. Virginie Linhart se concentre, elle, sur la façon dont les Français ont vécu l’alternance, dans un documentaire intitulé 1981, un été en rose et noir. Ariane Chemin et Patrick Cohen nous invite à revivre le dimanche 10 mai 1981 de François Mitterrand. Jean-Michel Djian - qui avait déjà réalisé un film sur les derniers jours du général de Gaulle - s’attache cette fois-ci aux derniers jours de François Mitterrand. Quant à Patrick Barberis, qui s’était penché sur la diplomatie mitterrandienne face à la chute du mur à l’automne 2009, il tente d’embrasser la construction de l’image internationale du président socialiste de 1981 à 1995 dans Mitterrand et le Monde. Lucie Caries, elle, se demande dans Du verbe à l’image, comment François Mitterrand, brillant orateur, domestiqua progressivement la télévision. Signalons enfin la série d’entretiens réalisés par Laure Adler pour son émission Hors champs sur France culture.


IFM — 33 rue du Faubourg Saint-Antoine 75011 Paris — Tél. +33 1 44 54 53 93 — Fax. +33 1 44 54 53 99 — ifm@mitterrand.org — © 2005-2016 — Mentions légales