9 mai 1991

François Mitterrand remet le prix Charlemagne au Président Vaclav Havel à Aix-la-Chapelle
La lettre au format PDF



191.2 ko
Les autres lettres


La Lettre n°52


3e Trimestre 2015

La Lettre n°51


2e Trimestre 2015 Colloque "François Mitterrand et la Défense"

La Lettre n°50


1er Trimestre 2015

La Lettre n°49


4e Trimestre 2014 François Mitterrand et les institutions. 1984 : le Geste de Verdun

La Lettre n°48


3e trimestre 2014 L'élection Présidentielle de 1974

La Lettre n°47


2e Trimestre 2014

La Lettre n°46


1er Trimestre 2014 François Mitterrand en Egypte en 1974

La Lettre n° 13

  Octobre 2005. Dossier "Réunification allemande"



Réunification de l’Allemagne : la parole à l’histoire


par Hubert Védrine le 1er octobre 2005

Deux ouvrages récents sur François Mitterrand et l’Allemagne nous donnent l’occasion de revenir sur ce sujet si controversé, à propos duquel, pendant et après la réunification, se sont déchaînées les critiques partisanes. On connaît l’antienne répétée à l’envi : « François Mitterrand n’a rien vu venir, il était contre la réunification, il a raté le train, etc. »
Je pense avoir démontré dès 1996, arguments précis, citations et dates à l’appui, dans Les Mondes de François Mitterrand l’inanité de cette thèse, comme (...)

 Lire la suite




Les contributions

« Ce mélange nécessaire d’amitié, de confiance et de précautions » « Ce mélange nécessaire d’amitié, de confiance et de précautions »


Archives |  par Hubert Védrine |  le 10 octobre 2005

« Il me semble que cette acrimonie - que je continue à trouver mal fondée et stérile - contre les prétendus ratages du Président sur la réunification allemande, traduit un désarroi relatif à l’interprétation d’un événement bouleversant au sens propre du terme : un déficit de sens, pour employer une expression pédante. Certes, le Président ne cesse pas de parler. Il ne se passe pas une semaine sans qu’il accorde une interview, fasse un point de presse ou réagisse à un événement. Mais à aucun moment il ne (...)

 Lire la suite
 

« L’ami fidèle, connaissant ses obligations, de la République fédérale d’Allemagne » « L’ami fidèle, connaissant ses obligations, de la République fédérale d’Allemagne »


Archives |  par François Mitterrand |  le 11 octobre 2005

« Mesdames et Messieurs, nos peuples haïssent la guerre, ils en ont trop souffert et les autres peuples d’Europe avec eux. Une idée simple gouverne la pensée de la France : il faut que la guerre demeure impossible et que ceux qui y songeraient en soient dissuadés. Notre analyse et notre conviction, celle de la France, sont que l’arme nucléaire, instrument de cette dissuasion, qu’on le souhaite ou qu’on le déplore, demeure la garantie de la paix, dès lors qu’il existe l’équilibre des forces. Seul cet (...)

 Lire la suite
 

« La réunification est inscrite dans l’histoire » « La réunification est inscrite dans l’histoire »


Archives |  le 13 octobre 2005

- Helmut Schmidt : Je ne pense pas que la réunification intervienne d’ici à ma mort après l’an 2000. Je pense que le manque profond de sécurité qu’éprouve l’Allemagne distinguera nettement l’Allemagne de la France. Tout est différent. En fait vous êtes une puissance nucléaire, vous êtes une puissance qui garantit le statut de Berlin, vous avez une protection indépendante. Alors que nous, nous ne sommes pas nucléaires, nous dépendons des autres pour notre protection, nous portons le poids d’Auschwitz et (...)

 Lire la suite
 

« Placer le couple francoallemand dans des conditions nouvelles » « Placer le couple francoallemand dans des conditions nouvelles »


Archives |  le 13 octobre 2005

« S’agissant de la position de M. Genscher sur la sécurité européenne, [...] la RFA n’a pas la même position géographique que la France. De même son histoire la tourne vers l’Est, d’autant plus que la réunification de l’Allemagne est l’un de ses objectifs et de ses désirs les plus forts. La position de M. Genscher est donc compréhensible.
La difficulté surgit lorsqu’il s’agit d’intégrer les préoccupations de l’Allemagne dans les rapports entre les États occidentaux et dans les relations franco-allemandes. Une (...)

 Lire la suite
 

Interview accordée par M. François Mitterrand au Nouvel Observateur, The Independent, El Pais, La Repubblica, Suddeutschezeitung, le 27 juillet 1989 Interview accordée par M. François Mitterrand au Nouvel Observateur, The Independent, El Pais, La Repubblica, Suddeutschezeitung, le 27 juillet 1989


Archives |  par François Mitterrand |  le 13 octobre 2005

Est-ce que vous pensez qu’il y a une démarche pour la réunification de l’Allemagne ?
Le Président : Assurément. Réunifier l’Allemagne est la préoccupation de tous les Allemands. C’est assez compréhensible. Ce problème posé depuis quarante cinq ans gagne en importance à mesure que l’Allemagne prend du poids dans la vie économique - c’est fait, dans la vie politique - c’est en train de se faire.
La République fédérale d’Allemagne pourra-t-elle être tentée de regarder beaucoup plus à l’Est que dans les pays (...)

 Lire la suite
 

« Je n’ai pas peur de la réunification » « Je n’ai pas peur de la réunification »


Archives |  par François Mitterrand |  le 14 octobre 2005

François Mitterrand : Je n’ai pas peur de la réunification. Je ne me pose pas ce genre de question à mesure que l’histoire avance. L’histoire est là. Je la prends comme elle est. Je pense que le souci de réunification est légitime pour les Allemands. S’ils le veulent et s’ils le peuvent. La France adaptera sa politique de telle sorte qu’elle agira au mieux des intérêts de l’Europe et des siens. Je ne vais pas recommencer le même discours, je dirai que la réponse, elle, est simple : à mesure qu’évolue (...)

 Lire la suite
 

Programme en dix points du chancelier Helmut Kohl pour l’unification allemande Programme en dix points du chancelier Helmut Kohl pour l’unification allemande


Archives |  le 16 octobre 2005

Bonn accorde à la RDA une aide immédiate, essentiellement humanitaire et médicale, pour contrebalancer l’effet déstabilisateur de l’ouverture des frontières.
Le gouvernement de Bonn prolonge cette aide par une collaboration avec la RDA dans tous les domaines, comme il l’a fait jusqu’à présent.
Cette aide économique prendra « une nouvelle dimension » si le régime politique et économique est-allemand est modifié de manière irréversible.
Dans le cadre de la « communauté contractuelle » proposée par le (...)

 Lire la suite
 

Chronologie de la réunification allemande Chronologie de la réunification allemande


Chronologie |  le 17 octobre 2005

Principales dates de la réunification allemande :
1985-1988 - Mikhaïl Gorbatchev est au pouvoir en Union soviétique : avec la mise en oeuvre de la Perestroïka et de la Glasnost, le régime soviétique entame une phase de libéralisation qui gagne les « démocraties populaires » d’Europe de l’Est.
1988 - Dans ces pays, ce mouvement s’accélère sous la pression des populations. Les régimes communistes, pris de court, hésitent entre répression et accompagnement. Le Kremlin limite ses interventions.
13 juin (...)

 Lire la suite
 

Faire converger féminisme et socialisme Faire converger féminisme et socialisme


Interview |  par Yvette Roudy |  le 20 octobre 2005

D’un Secrétariat national à l’« Action féminine », puis aux « Luttes des femmes », plus vigoureux dans son énoncé, le Parti socialiste tentait d’organiser en son sein la jonction de deux mouvements si souvent séparés : socialisme et féminisme. Yvette Roudy témoigne des difficultés rencontrées.
Avant 1981, au sein du PS, la convergence entre socialisme et féminisme ne semble pas aller sans difficultés.
Yvette Roudy : À la convention des Institutions républicaines, avec Marie-Thérèse Eyquem, nous n’avions eu (...)

 Lire la suite
 

Jean-Michel Gaillard (1946-2005) Jean-Michel Gaillard (1946-2005)


Hommage |  par Jean Musitelli |  le 23 octobre 2005

Jean-Michel Gaillard, ancien collaborateur de François Mitterrand, nous a quittés le 19 juillet 2005, emporté à 59 ans par un mal foudroyant. Tous ses amis conservent le souvenir d’un homme chaleureux et d’une intelligence hors du commun, multiforme et pétillante.
Cette intelligence, il la mettait au service de convictions et de valeurs auxquelles jamais il ne dérogea. Sa famille, c’était la gauche, une gauche républicaine et sociale, éloignée de tout dogmatisme, humaniste et tolérante. C’était un (...)

 Lire la suite
 

1989, le retour de la question allemande : vers la réunification 1989, le retour de la question allemande : vers la réunification


Interview |  par Georges Saunier, Jean Musitelli, Frédéric Bozo, Tilo Schabert |  le 9 octobre 2005

Le processus de réunification de l’Allemagne s’est déroulé sur un fond de polémiques qui en a souvent occulté les difficultés véritables. Les commentaires, « à chaud », ont très fréquemment dénaturé le rôle des différents acteurs qui ont eu à faire avec ce bouleversement sans précédent dans l’histoire récente de notre continent. Quinze années plus tard, le temps des passions étant révolu, Frédéric Bozo, Tilo Schabert, Georges Saunier, historiens, et Jean Musitelli, témoin privilégié de l’action de François (...)

 Lire la suite
 

S'abonner à La Lettre


Pour vous abonner à la Lettre de lâ€â„¢Institut François Mitterrand, vous pouvez remplir le formulaire d'abonnement en cliquant ici
IFM — 33 rue du Faubourg Saint-Antoine 75011 Paris — Tél. +33 1 44 54 53 93 — Fax. +33 1 44 54 53 99 — ifm@mitterrand.org — © 2005-2016 — Mentions légales