9 mai 1991

François Mitterrand remet le prix Charlemagne au Président Vaclav Havel à Aix-la-Chapelle

Chronologie


Chronologie | le 5 septembre 2004

Thématiques

1970-1971 - Accord sur la base du système de formation professionnelle et loi “Delors” sur le système de formation professionnelle

1974 - Système de formation professionnelle post-scolaire 1975 - Réforme “Haby” créant le “collège unique” et supprimant les filières au niveau du collège.

1981 - Arrivée de la gauche au pouvoir. - Création des Zones d’éducation prioritaires.

1982 - Rapport de Bertrand Schwartz sur l’insertion sociale et professionnelle des jeunes. À sa suite sont créées les missions locales et les stages d’insertion 16-18 ans. - Remise du rapport Louis Legrand “Pour un collège démocratique.” À sa suite, le 1er février 1983 le ministère de l’Éducation nationale présente ses mesures pour la “rénovation des collèges” modifiant le statut des enseignants. - Définition des missions du CPE.

1983 - Loi de décentralisation qui permet “des compétences partagées” entre l’État et les collectivités territoriales pour la mission éducative, soit pour la formation initiale, soit pour la formation professionnelle. Régions et Départements se voient confiés la responsabilité des lycées et collèges - Plan informatique pour l’école.

1984 - Réforme de la formation professionnelle. - Une manifestation portant sur la défense de l’école privée oblige à retirer le projet de loi Savary. - Loi sur l’Enseignement supérieur. Application de la réforme des 1° cycles. Contractualisation État- Université. Réforme des Conseils d’universités, de ses moyens et de ses relations avec l’État.

1985 - Le Brevet des collèges redevient une épreuve. - Création du Baccalauréat professionnel et annonce de l’objectif de 80 % d’une classe d’âge au niveau baccalauréat en l’an 2000. - Revalorisation de l’enseignement technique permettant la poursuite d’études après le CAP et le BEP. - Modification des programmes scolaires au collège. - Plan Informatique pour tous.

1986 - Projet Devaquet instaurant la sélection, les hausses des droits d’inscription et une plus grande autonomie.

1987 - Début des plans de formation destinés aux chômeurs de longue durée. - Loi sur l’apprentissage destinée à revaloriser l’alternance en la rendant possible à tous les niveaux, y compris l’enseignement supérieur, et non plus au seul CAP.

1989 - Loi d’orientation Jospin reprenant l’objectif de 80 % des jeunes au niveau IV (Bac) en l’an 2000 et 100 % au niveau V (CAP). Réaffirmation du droit à l’enseignement. - Obligation de “projet d’établissement” et de résultats. - Création du Conseil national des programmes. - Plan “Université 2000” avec création de nouvelles universités, de nouvelles filières, développement quantitatif et qualitatif des formations existantes. - Mise en oeuvre du crédit formation.

1990 - Loi sur le contrôle et la qualité de la formation professionnelle.

1991 - Accord des partenaires sociaux sur la formation professionnelle. - Création des instituts universitaires professionnalisés (IUP). - Mise en place des Instituts universitaires de formation des maîtres (IUFM) remplaçant les Écoles normales. - Ouverture aux lycéens de droits individuels et collectifs : conseil des délégués, droit de réunion, d’expression, de publication, d’association, d’orientation. - Réforme Jospin des premiers cycles universitaires (réduction des heures de cours et TD-TP) et création de postes.

1992 - Loi sur l’apprentissage.

1993 - Loi quinquennale sur le travail, l’emploi et la formation professionnelle.

1993-1994 - Lancement par François Bayrou des grandes consultations avec le monde de l’enseignement. - Réforme de la loi Falloux. - Le nouveau contrat pour l’école de François Bayrou.


IFM — 33 rue du Faubourg Saint-Antoine 75011 Paris — Tél. +33 1 44 54 53 93 — Fax. +33 1 44 54 53 99 — ifm@mitterrand.org — © 2005-2016 — Mentions légales