21 janvier 1973

Législatives 1973 : meeting à Lyon à la bourse du travail
Les archives


Dernières actualités

François Mitterrand, Le parcours d’un homme en Morvan

A l’occasion des 30 ans du Musée du Septennat de Château-Chinon et dans le cadre du Centenaire de François Mitterrand, le musée présentera son (...)
Lire la suite

Décès d’Elie Wiesel

Elie Wiesel, François Mitterrand & Vaclav Havel lors du colloque "Anatomie de la haine" à Oslo, le 28 août 1990 (DR/IFM) ALLOCUTION PRONONCEE (...)
Lire la suite

Décès de Michel Rocard

Parce qu’ils ont incarné deux lignes politiques très différentes – pour ou contre l’union de la gauche ­–, les relations entre François Mitterrand et (...)
Lire la suite

Prix de l’IFM 2016

Nous avons le plaisir de vous annoncer le résultat des délibérations du jury du prix Master de l’Institut François Mitterrand qui s’est réuni le 25 (...)
Lire la suite

Toutes les actualités
François Mitterrand

François Mitterrand fut président de la République de 1981 à 1995. Quant à son engagement public, il débute avec le second vingtième siècle. Au total, sa vie politique représente un engagement de près de soixante ans. Soixante années d’une action dont on peut dire qu’elle a laissé sa marque dans notre histoire collective.



 

Biographie

1916-1934 : L’enfance en Charente



François Mitterrand est né le jeudi 26 octobre 1916 à Jarnac, en Charente, au premier étage du numéro 22 de la rue Abel-Guy


1934-1939 : Les années de formation



François Mitterrand arrive à Paris en octobre 1934. Il y restera jusqu’à sa mobilisation, à l’été 1939. Les quatre premières années passées dans la capitale sont des années d’études.


1939-1945 : Pendant la seconde guerre mondiale



Pendant la durée du conflit, François Mitterrand aura été au front et dans un camp de prisonniers en Allemagne pendant près de 850 jours. Nous le retrouvons ensuite contractuel de l’administration française, à Vichy, pendant 350 jours. Enfin, il est résistant, dans la clandestinité, pendant 580 jours, avant de devenir secrétaire général de l’éphémère gouvernement de De Gaulle.


1946-1957 : Le plus jeune des ministres de la IVe République.



Le 10 novembre 1946, François Mitterrand devient député de la Nièvre. Fin tacticien, orateur brillant, il sera nommé onze fois ministre de 1947 à 1957.


1958-1965 : De la Nièvre à la première élection présidentielle



Aux portes de la présidence du Conseil quelques mois auparavant, on le dit désormais « fini ». Mais François Mitterrand est tenace. Élu de la Nièvre depuis 1946, sa mise à l’écart des affaires parisiennes a été pour lui l’occasion de consolider ce bastion.


1965-1981 : Une longue marche vers le pouvoir



La défaite de 1965, son éviction de la course à la présidentielle en 1968, ont fini de convaincre François Mitterrand de l’utilité d’être à la tête d’un grand parti qui rassemblerait toute la gauche non communiste.


1981-1986 : L’exercice du pouvoir



Élu le 10 mai 1981, François Mitterrand entre à l’Élysée le 21. À cette occasion, il organise une émouvante cérémonie au Panthéon et dépose trois roses rouges sur les tombes de Jean Jaurès, Jean Moulin et Victor Schœlcher.


1981-1988 : Politique internationale



Président de la République, François Mitterrand fait de la politique extérieure son domaine réservé, comme c’est l’usage sous la Ve République.


1986-1988 : La première cohabitation



Lors des élections législatives de mars 1986, la droite ne remporte la majorité que de quelques sièges, sauf à compter sur l’apport du Front national qui fait à cette occasion son entrée au Palais- Bourbon.


1988-1993 : L’exercice du pouvoir 2



En 1988, la gauche a changé. Elle a fait ses preuves au gouvernement. Le temps n’est désormais plus aux réformes mais à des transformations plus profondes. Plus longues aussi. Il faut pour cela rassembler. En 1988, les affiches de campagne réclament « La France unie ».


1988-1990 : Un monde qui change



11. Le 9 novembre 1989, le mur de Berlin est franchi des deux côtés par une population en liesse. En quelques semaines, l’histoire s’emballe. François Mitterrand définit trois impératifs : pacifique, démocratique et européen.


1990-1995 : Un monde nouveau



La paix par le dialogue des nations. L’autorité du droit international. Le respect des peuples. Tels pourraient être résumés les trois axes de la politique mitterrandienne qui s’illustre lors des crises du Golfe, de Yougoslavie et du Rwanda.


1993-1996 : De la seconde cohabitation à la passation de pouvoir



Pour François Mitterrand, débute alors le temps des polémiques et des adieux.


Les livres de François Mitterrand


Les lieux

De la Charente à la Nièvre, des lieux pour retrouver François Mitterrand...



Association des Amis de l’Institut François Mitterrand

Adhérer à l’Association des amis de l’Institut François Mitterrand.

Adhésion à l’AAIFM



Contactez-nous

IFM — 33 rue du Faubourg Saint-Antoine 75011 Paris — Tél. +33 1 44 54 53 93 — Fax. +33 1 44 54 53 99 — ifm@mitterrand.org — © 2005-2016 — Mentions légales