15 septembre 1978

Bernard Pivot reçoit François Mitterrand sur le plateau d’Apostrophes, le 15 septembre 1978 à l’occasion de la parution de "L’Abeille et l’Architecte".
La lettre au format PDF



715.3 ko
Les autres lettres


La Lettre n°52


3e Trimestre 2015

La Lettre n°51


2e Trimestre 2015 Colloque "François Mitterrand et la Défense"

La Lettre n°50


1er Trimestre 2015

La Lettre n°49


4e Trimestre 2014 François Mitterrand et les institutions. 1984 : le Geste de Verdun

La Lettre n°48


3e trimestre 2014 L'élection Présidentielle de 1974

La Lettre n°47


2e Trimestre 2014

La Lettre n°46


1er Trimestre 2014 François Mitterrand en Egypte en 1974

La Lettre n°35

  Mars 2011



L’éditorial


par Hubert Védrine le 2 avril 2011

Ce numéro 35 de la Lettre est le premier qui paraisse, comme annoncé, à la fois sous les deux formes, papier et électronique.
Sur le nouveau site de l’IFM, mis en ligne le 31 mars dernier, vous pourrez trouver régulièrement des informations, des réactions, des reportages et, tous les trimestres, la Lettre elle-même.
Celle-ci comporte trois parties principales :
La première porte sur les « lieux » de François Mitterrand, de Jarnac au Nivernais sans oublier l’Elysée. Début mai, un reportage sur ceux (...)

 Lire la suite




Les contributions

Discours de Jérôme Royer, Maire de Jarnac Discours de Jérôme Royer, Maire de Jarnac


Hommage |  par Jérôme Royer |  le 4 avril 2011

Chers amis, chers camarades,
Bonjour et bienvenue.
Aujourd’hui ici, tous rassemblés pour le 15ème anniversaire de la disparition du Président François MITTERRAND, au-delà du souvenir, au-delà des formidables amitiés que les outrages du temps n’ont pas altérés, nous nous apercevons qu’il a bien été constitué une communauté de souvenirs et une communauté de valeurs républicaines autour de l’Institut François Mitterrand.
Et à Jarnac, nous retrouvons également l’ambiance de cette communauté familiale à partir (...)

 Lire la suite
 

La Nièvre, fief présidentiel La Nièvre, fief présidentiel


Point de vue |  par François Charmont |  le 8 avril 2011

Lorsque François Mitterrand accède à la plus haute charge de l’Etat le 10 mai 1981, la Nièvre connaît un véritable tournant géopolitique.
Laboratoire politique où a notamment été conçue la décentralisation, ce département a en effet connu une forte restriction des crédits nationaux pendant près d’un quart de siècle, payant en grande partie l’opposition au gaullisme de son élu emblématique.
La Nièvre, en 1946, est un département en attente ; en 1981, elle en est à peu près au même point, même si les combats (...)

 Lire la suite
 

François Mitterrand à l’Élysée : La rénovation de la salle des fêtes François Mitterrand à l’Élysée : La rénovation de la salle des fêtes


Point de vue |  par Annabelle Le Barbé |  le 12 avril 2011

Au cours de plus de deux siècles et demi d’histoire, le palais de l’Élysée, à l’origine hôtel particulier, a été aménagé pour répondre à ses diverses fonctions. Devenu définitivement, avec Mac-Mahon, résidence officielle des présidents de la République, l’Élysée acquiert une importance nouvelle avec la constitution de la Ve République qui place le président au centre du pouvoir.
Ses différents occupants ont pour la plupart cherché à le mettre au goût du jour. À cet égard, l’aménagement du salon Agam ou des (...)

 Lire la suite
 

Congrès de Metz : entre deux rives Congrès de Metz : entre deux rives


Point de vue |  par Pierre-Emmanuel Guigo |  le 14 avril 2011

À l’heure où les primaires font plus que jamais débat au sein du Parti socialiste et révèlent la place croissante occupée par l’opinion, la présidentialisation, et la mobilisation électorale (les trois facteurs essentiels des primaires) au sein de la structure interne du Parti socialiste, il est nécessaire de revenir sur l’origine de ce mouvement amorcé dans les années 1970.
Notre but est de tenter de comprendre comment la « démocratie du public », selon l’expression de Bernard Manin investit également (...)

 Lire la suite
 

Comment les primaires socialistes se sont-elles imposées ? Comment les primaires socialistes se sont-elles imposées ?


Point de vue |  par Rémi Lefebvre |  le 20 avril 2011

En octobre 2009, les adhérents du parti socialiste ont approuvé à plus de 68% le principe de primaires ouvertes pour l’élection présidentielle de 2012. Pour la première fois de son histoire, un parti politique en France, le PS, désignera son candidat à l’élection phare de la Cinquième République par un processus mobilisant un corps électoral élargi à ses sympathisants. Les partis politiques partenaires ou alliés du PS n’ont pas accepté de prendre part à ce nouveau processus de désignation ouvert (...)

 Lire la suite
 

S'abonner à La Lettre


Pour vous abonner à la Lettre de lâ€â„¢Institut François Mitterrand, vous pouvez remplir le formulaire d'abonnement en cliquant ici
IFM — 33 rue du Faubourg Saint-Antoine 75011 Paris — Tél. +33 1 44 54 53 93 — Fax. +33 1 44 54 53 99 — ifm@mitterrand.org — © 2005-2016 — Mentions légales