28 septembre 1984

François Mitterrand reçoit Coluche à l'Elysée.
Les autres lettres


La Lettre n°52


3e Trimestre 2015

La Lettre n°51


2e Trimestre 2015 Colloque "François Mitterrand et la Défense"

La Lettre n°50


1er Trimestre 2015

La Lettre n°49


4e Trimestre 2014 François Mitterrand et les institutions. 1984 : le Geste de Verdun

La Lettre n°48


3e trimestre 2014 L'élection Présidentielle de 1974

La Lettre n°47


2e Trimestre 2014

La Lettre n°46


1er Trimestre 2014 François Mitterrand en Egypte en 1974

La Lettre n° 41

  Octobre 2012



L’Editorial


par Hubert Védrine le 15 octobre 2012

Nos lecteurs trouveront dans les premières pages de ce numéro de La Lettre, un premier article traitant de l’abrogation du délit d’homosexualité en 1982 par la gauche et un deuxième sur la communication politique de Michel Rocard dans les années soixante-dix. Il s’agit des thèmes des deux travaux primés à l’occasion du prix master de notre Institut. Après cinq ans d’existence, ce prix est désormais pleinement reconnu par le monde universitaire.
Deux autres articles reviennent, quant à eux, sur le Traité (...)

 Lire la suite




Les contributions

Les alinéas au placard Les alinéas au placard


Point de vue |  par Antoine Idier |  le 15 octobre 2012

« Personnellement, je n’accepte pas que les attentats homosexuels soient réprimés plus sévèrement que les autres, ça me paraît anormal. Il y a là une négation de l’égalité des citoyens devant la loi ; nous n’avons pas à nous mêler de juger les mœurs des autres – d’ailleurs, le groupe parlementaire a déposé un recours au Conseil constitutionnel contre cette disposition législative. »
Ces propos sont tenus par François Mitterrand le 28 avril 1981. Le candidat à la présidence de (...)

 Lire la suite
 

« Le chantre de l’opinion » : la communication de Michel Rocard de 1974 à 1981 « Le chantre de l’opinion » : la communication de Michel Rocard de 1974 à 1981


Point de vue |  par Pierre-Emmanuel Guigo |  le 15 octobre 2012

Au cœur de la lutte qui l’opposait à Michel Rocard, François Mitterrand assimila – afin de mieux les délégitimer – la popularité et le succès médiatique de Michel Rocard à un complot de la presse, et des médias plus généralement. L’anecdote révèle la place centrale occupée par la communication dans la lutte entre les deux hommes, Michel Rocard tentant de s’appuyer sur les sondages face aux appuis plus « traditionnels » de François Mitterrand.
Bien que son succès médiatique ne paraisse plus aussi évident (...)

 Lire la suite
 

Un épisode de la trajectoire de François Mitterrand :  son voyage à Prague en 1967 Un épisode de la trajectoire de François Mitterrand : son voyage à Prague en 1967


Politique internationale |  par Antoine Marès |  le 22 octobre 2012

Du samedi 11 au mardi 14 novembre 1967, François Mitterrand séjourne à Prague à l’invitation de l’Institut de politique et d’économie internationale (ÚMPE), dirigé par Antonín Šnejdárek. Il est accueilli à l’aéroport, entre autres, par les francophones Alexandr Ort et Adolf Hoffmeister. Logé à l’hôtel Alcron avec Claude Estier qui l’accompagne, il passe le dimanche en visites de la capitale et du site de Lidice, l’Oradour tchèque, avant de consacrer le lundi à des rencontres et à une conférence à l’ÚMPE. Mais (...)

 Lire la suite
 

Le Traité de Maastricht : Vingt ans après Le Traité de Maastricht : Vingt ans après


Politique internationale |  par Carine Germond |  le 22 octobre 2012

Le 7 février 1992, les douze pays membres des Communautés européennes signaient le Traité de Maastricht dans le chef-lieu éponyme de la province néerlandaise du Limbourg, jusqu’alors surtout célèbre pour avoir vu mourir d’Artagnan lors du siège de la ville par Louis XIV en 1673. Le traité de Maastricht est historique car il représente un saut qualitatif majeur pour le projet européen. Il établit une Union européenne reposant sur trois « piliers » et lui donne une vocation politique ; il élargit les (...)

 Lire la suite
 

Faire Maastricht Faire Maastricht


Point de vue |  par Georges Saunier |  le 22 octobre 2012

Vingt ans après sa ratification par le peuple français, le 20 septembre 1992, le traité de Maastricht continue d’être au cœur du débat politique. Comment pourrait-il en être autrement au moment où la crise économique secoue les institutions de l’Union européenne ? Encore convient-il de resituer ce traité et sa négociation dans leur contexte. C’est ce que nous ferons en étudiant notamment les attentes de la diplomatie française à l’occasion du Conseil européen de Maastricht, ceci en nous appuyant sur les (...)

 Lire la suite
 

S'abonner à La Lettre


Pour vous abonner à la Lettre de lâ€â„¢Institut François Mitterrand, vous pouvez remplir le formulaire d'abonnement en cliquant ici
IFM — 33 rue du Faubourg Saint-Antoine 75011 Paris — Tél. +33 1 44 54 53 93 — Fax. +33 1 44 54 53 99 — ifm@mitterrand.org — © 2005-2016 — Mentions légales