31 mai 1991

François Mitterrand au 33e congrès de la mutualité française. Il réaffirme sa volonté d'intégrer ceux qui sont exclus

Décès de Michel Charasse


Hommage | Annonce publiée le 21 février 2020


Conférence de Michel Charasse
au Centre Mondial de la Paix à Verdun, le 30 mai 2018 (DR C.Rosé/IFM)

C’est avec une grande tristesse que toute l’équipe de l’Institut François Mitterrand a appris la mort de Michel Charasse, son ancien Vice Président. L’Institut présente ses condoléances à son épouse et à sa famille.

Nous vous proposons ici, en plus de sa biographie, plusieurs liens vers ses textes publiés sur le site de l’Institut :
– Conférence de Michel Charasse à Verdun au Centre Mondial de la Paix, le 30 mai 2018
– François Mitterrand et les libertés
– La Constitution en débat
– François Mitterrand parlementaire

Michel Charasse au Centre Mondial de la Paix
à Verdun, le 30 mai 2018. (DR/P.Hansch - Centre Mondial de la Paix)

Michel Charasse, Ancien Vice Président de l’association des Amis de l’Institut François Mitterrand (2019 à 2020) et ancien Vice Président de l’Institut François Mitterrand (2003 à 2019).

Il est né le 8 juillet 1941 à Chamalières dans le Puy de Dôme, mort le 21 février 2020
Fils de Martial Charasse, employé à la Banque de France, et de Mme, née Lucie Castellani.

Il a suivi ses études à l’école communale des Salins et au Lycée Blaise-Pascal à Clermont-Ferrand. Il est Licencié en droit et diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris.

Il débute sa carrière comme attaché d’administration centrale (1965-1976), puis d’attaché principal (1976) au ministère de l’Economie et des Finances, en service détaché auprès de la communauté urbaine de Lille (1973-1978),

Il est candidat par 2 fois aux législatives en 1968 et en 1973
Secrétaire général adjoint du groupe de la FGDS (1967-1969) ; puis du groupe socialiste (1969-1981) à l’Assemblée nationale, Spécialiste des questions constitutionnelles, de la procédure parlementaire et des lois de finances.

En 1981, après l’élection de François Mitterrand, il devient Conseiller auprès du secrétaire général de la Présidence de la République, puis Conseiller auprès du Président de la République en 1982.

Dans le même temps, il est proclamé Sénateur du Puy de Dôme le 27 septembre 1981 en remplacement de Roger Quilliot nommé membre du gouvernement, il sera ensuite élu Sénateur du Puy-de-Dôme le 25 septembre 1983,

Départ du Ministère du Budget du Louvre
François Mitterrand et Michel Charasse, le 28 juin 1989 au Louvre lors du départ du Ministère du Budget vers Bercy.

A la suite de la réélection de François Mitterrand, il est nommé Ministre délégué auprès du ministre d’Etat, ministre de l’Economie, des Finances et du Budget, chargé du budget en juin 1988, sous le gouvernement Michel Rocard II, il devient Ministre du Budget en 1992 sous le gouvernement Édith Cresson.
Elu le 27 septembre 1992 Sénateur du Puy-de-Dôme, il quitte le gouvernement. Il est réélu le 23 septembre 2001. Il a été vice-président de l’Office parlementaire d’évaluation des politiques publiques, Secrétaire du Sénat (entre 1995 et 1998), Questeur du Sénat (entre 2001 et 2004).
Il quitte le Sénat en mars 2010 pour devenir membre du Conseil Constitutionnel (jusqu’en 2019).

- Ses autres mandats électifs :
Maire de Puy-Guillaume (Puy-de-Dôme) entre 1977 et 2010,
Secrétaire général (depuis 1978), puis Président (de 2001 à 2010) de l’Association des maires du Puy-de-Dôme,
Premier vice-président (entre 1992 et 1998), Trésorier national (entre 1998 et 2008) de l’Association des maires de France,
Conseiller régional d’Auvergne (1979-1987), Rapporteur général du budget du Conseil régional (1979-1986),
Conseiller général du Puy-de-Dôme, canton de Chateldon (entre 1988 et 2010), Vice-président du Conseil général du Puy-de-Dôme (entre 1988 et 1992 et entre 1998 et 2001).

Michel Charasse à Jarnac
Le 8 janvier 18, à la Maison Natale de François Mitterrand à Jarnac. (DR/IFM)

- Ses autres mandats et fonctions :
Membre du Conseil de l’Université de Clermont-Ferrand (entre 1979 et 1986),
Membre suppléant (1980-1995) puis titulaire depuis 1995 du Comité des finances locales,
Membre du comité directeur du Fonds d’aide et de coopération (1992-2000), Membre du conseil d’orientation des Fonds de solidarité prioritaire (depuis 2001), Membre suppléant du conseil de surveillance de l’agence française de développement (depuis 1992), puis administrateur (depuis 2007)
Membre du Haut-conseil de la Coopération internationale (depuis 2000),
Juge suppléant à la Haute Cour de justice (entre 2004 et 2008),
Membre du conseil d’orientation du domaine national de Chambord, (depuis 2006)
Vice-président de la Commission consultative d’évaluation des normes, (depuis 2008),

Il est Chevalier de la Légion d’honneur en 2011, puis officier en 2020.

- Œuvres :
55 faubourg Saint-Honoré, entretiens avec Robert Schneider, Paris, Grasset, 1996
Pensées, répliques et anecdotes de François Mitterrand, Paris, Cherche-Midi, 1997 (réédité en 2006)

François Mitterrand et Michel Charasse
Lors du Grand-Prix de France de Formule 1 à Magny-Cours. (DR/IFM)

IFM — 33 rue du Faubourg Saint-Antoine 75011 Paris — Tél. +33 1 44 54 53 93 — Fax. +33 1 44 54 53 99 — ifm@mitterrand.org — © 2005-2020 — Mentions légales